Obsèques religieuses

L’opérateur funéraire peut coordonner ses propres prestations avec celles d’intervenants religieux, quelle que soit la religion.

Le culte catholique

Le service religieux peut comprendre une célébration à l’église et un temps de prière au cimetière avec un prêtre. Une offrande à la paroisse couvre les frais de cérémonie (indiqués par le représentant religieux).
Le culte catholique préconise l’inhumation, mais admet la crémation.

Le culte israélite

Le service religieux comprend une toilette rituelle et un moment de prière au cimetière avec un rabbin. Une « redevance consistoriale », figurant sur la facture de l’opérateur funéraire, sera reversée à l’association consistoriale israélite pour couvrir les frais de cérémonie.
Le culte israélite préconise une inhumation rapide et interdit la crémation.

Le culte protestant

Le service religieux peut comprendre une célébration au temple ou au crématorium et un temps de prière au cimetière avec un pasteur. Une offrande à la paroisse couvre les frais de cérémonie (indiqués par le représentant religieux).

Le culte musulman

Le service religieux comprend une toilette rituelle et un moment de prière au cimetière avec un imam.
Le culte musulman préconise une inhumation rapide et interdit la crémation.